AccueilNotre structurePoint de vue Sérendipité

En recherche de financements, de partenariats ? La MAAM et le Mouvement associatif de Picardie vous proposent un moteur de recherche simple d'utilisation.

C'est par ici !

MAAM
12 rue Frédéric Petit
80000 AMIENS

Tél. : 03 22 92 50 59
Fax : 03 22 92 89 46

contact@maam.fr


Agrandir le plan

  • Envoyer à un ami
  • Imprimer cette page

Sérendipité

La sérendipité, drôle de terme... découvert à la lecture du n° 148 Sports et Vie (disponible à la bibliothèque municipale). Il s’agit d’un terme qui désigne le fait de trouver ce qu’on ne recherchait pas nécessairement, ou hasardeusement. Les exemples les plus célèbres étant le four à micro-ondes et surtout la pénicilline.

En faisant le rapprochement entre cet article et mes fonctions de responsable associatif - en tant que bénévole, comme à la Maam ou salarié, comme à Concordia - notamment quand je remplis des demandes et bilans de dossiers de subventions, je me dis qu’on laisse bien peu de place à la sérendipité.

La sérendipité dans un dossier de subvention ? Et oui, car quand on met en place une action, un projet, il se passe beaucoup de choses non prévues, non programmées au départ ou en marge de l’action, mais qui peuvent être une conséquence du projet. La part du hasard dans nos projets ; on a tous des exemples en tête. D’ailleurs en tant que responsable associatif, nous ne sommes pas toujours au courant de certaines conséquences de nos actions, de nos projets. On apprend certaines choses après, par un tiers.

Mais dans un dossier de subvention, nous avons peu de place pour ces "à-côtés" du projet, tellement importants qui représentent la vie même de nos engagements associatifs. Certains parleront du fait que le "fonctionnement" ou la "démocratie associative" ne sont pas reconnus par les financeurs. Cela correspond finalement à la lecture que je me suis faite de cet article et du mot sérendipité, qui est tellement plus poétique !

Alors Mesdames, Messieurs les partenaires politiques comme techniciens, publics comme mécènes et si dans vos dossiers de subventions, vos appels à projets vous laissiez une place à l’imprévu ? le "non programmé, comme un fait ne remettant pas en cause un financement mais au contraire comme une des conséquences de nos actions collectives, associatives et non lucratives ? Bref le vivre ensemble !

Eric Hugentobler Président de la Maam Novembre 2015